Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 avril 2016 6 16 /04 /avril /2016 09:15

Au port du Guilvinec Lechiagat - Peinture marine Henri Le Goff - Huile sur toile (extrait d'une peinture en cours)

 

 

Aujourd'hui pour changer, je vous livre un aperçu de la naissance d'une toile en cours, avec cet extrait d'un tableau qui représente un port de la pointe Bretagne dont j'ai déjà eu l'occasion de vous donner quelques aperçus, et que certains d'entre vous aurons déjà reconnu.

 

Pour la matière et le support, comme souvent chez moi, il s'agit d'une peinture à l'huile sur toile que l'on pourra classer dans la catégorie de l'art figuratif contemporain.

 

Quant au sujet de la peinture, il s'agit une fois de plus du port du Guilvinec - Lechiagat que je vous ai déjà présenté dans un précédent article, avec son fourmillement de bateaux de pêche et autres embarcations colorées que j'aime bien !

 

En arrière plan, côté Treffiagat Lechiagat, à côté de l'espace dédié aux carénages, ce joli petit phare au charme discret.

Naissance d'un tableau marine représentant le port du Guilvinec - Lechiagat - Peinture à l'huile sur toile Henri Le Goff

Naissance d'un tableau marine représentant le port du Guilvinec - Lechiagat - Peinture à l'huile sur toile Henri Le Goff

Partager cet article

Repost 0
Published by Henri Le Goff - dans Marine de pêche Finistère
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 13:18

Débarquement de la pêche pour le "Manga Reva" sur les quais du port du Guilvinec - Peinture marine Henri Le Goff

 

Je profite du temps qui se gâte, avec l’arrivée de la tempête Katie Jeanne qui touchera les côtes bretonnes ce soir ou dans la nuit, ces 27 ou 28 mars 2016, pour vous partager dans mon blog / galerie en ligne, cette autre peinture marine, avec laquelle je vous invite à rester au port du Guilvinec. Oui, avec ce tableau, toujours une peinture à l’huile sur toile, c’est cette scène de retour de pêche pour le « Manga Reva », un honorable chalutier du Guilvinec, que je vous propose.

 

S’il y a en général peu de monde sur les quais pour le départ des chalutiers, de très bon matin ou même la nuit, il faut savoir que les retours de pêche sont en revanche bien plus animés et offrent un réel spectacle pour les badauds ou les touristes en promenade...En voici donc un aperçu avec un extrait de la peinture.

Sur les quais du Guilvinec, retour de pêche pour le Manga Reva - Peinture à l'huile sur toile Henri Le Goff

Sur les quais du Guilvinec, retour de pêche pour le Manga Reva - Peinture à l'huile sur toile Henri Le Goff

Sur les quais du Guilvinec,  chalutier "Gwenvidik" ("le bienheureux" en Breton :-)) - Peinture à l'huile sur toile Henri Le Goff

Sur les quais du Guilvinec, chalutier "Gwenvidik" ("le bienheureux" en Breton :-)) - Peinture à l'huile sur toile Henri Le Goff

Une dernière peinture des quais du port de pêche du Guilvinec avec en vedettes les chalutiers "Bara Zur " et "Kas Dei". Cette vue donne un aperçu des quais du port de pêche avec ses chalutiers, et sur la rive gauche de la ria (ici à droite sur la peinture ;-) ) le côté "Lechiagat" qui se termine, en vis à vis des quais du port de pêche, par l'espace de carénage - Peinture marine Henri Le Goff

Une dernière peinture des quais du port de pêche du Guilvinec avec en vedettes les chalutiers "Bara Zur " et "Kas Dei". Cette vue donne un aperçu des quais du port de pêche avec ses chalutiers, et sur la rive gauche de la ria (ici à droite sur la peinture ;-) ) le côté "Lechiagat" qui se termine, en vis à vis des quais du port de pêche, par l'espace de carénage - Peinture marine Henri Le Goff

Pour vous décrire un peu davantage le port du Guilvinec, je peux vous indiquer qu’il est l’un des plus importants ports de pêche en France, le troisième peut-être même après Boulogne sur Mer et Lorient. Fort heureusement, dans cette commune qui compte moins de trois mille habitants, les infrastructures portuaires somme toute modestes, n'ont en rien entamé au charme de la bourgade de pêcheurs, qui bénéficie également de jolies plages à proximité.

 

Situé à la pointe Bretagne, en plein Pays bigouden, dans le Finistère sud, le port du Guilvinec est situé à une trentaine de kilomètres au sud ouest de Quimper, sur une côte encore rude, entre les sites de Saint Guénolé Penmarc’h / pointe de la Torche à l’ouest, et à l’est successivement les communes de Lesconil, href="http://henri.legoff.over-blog.com/article-loctudy-encore-un-aper-u-du-pays-bigoude-109714364.html">Loctudy, te-marine-ou-j-ai-etabli-ma-galerie-et-mes-expositions-de-peintures-en-saison-estivale">L’Ile Tudy, Combrit- Sainte-Marine et Bénodet.

 

Comme de coutume en Bretagne, l’entrée du port de pêche du Guilvinec est protégée des caprices de l’océan Atlantique par une épaisse digue. Les quais se prolongent sur quelques centaines de mètres le long d’une ria (autrement appelée « steir ») jusqu’à un petit pont d’où l’on peut contempler, en le franchissant, les vasières de l’arrière port.

Barques échouées à l'arrière port du Guilvinec en pointe Bretagne - Peinture marine Henri Le Goff

 

 

En poursuivant la traversée du petit pont, à pied ou en automobile, on arrive sur l’autre rive de la ria, au lieu dit de Lechiagat qui dépend administrativement, en réalité, de la commune de Treffiagat.

Mais en pratique, les quais et chantiers de carénage de Lechiagat achèvent le port du port du Guilvinec dans un ensemble cohérent...

 

Au Guilvinec, on gagnera aussi à jeter un œil au gré de la promenade, sur l’abri du marin, construit en 1900. L’abri du marin du Guilvinec a été le premier des abris du marin érigés par leur fondateur Jacques de Thézac pour venir en aide à une population de pêcheurs dont les conditions de vie étaient des plus rudes à l'époque.

Et puis, un arrêt à la cité de la pêche en mer « Haliotika », située sur les quais du port de pêche, permettra au curieux de découvrir le milieu de la pêche en mer et tous ses rouages.

 

Alors bonne promenade sur les quais du Guilvinec...

Chalutier en carénage au chantier de Lechiagat, Treffiagat, Le Guilvinec - Extrait d'une peinture à l'huile sur toile Galerie Henri Le Goff

Chalutier en carénage au chantier de Lechiagat, Treffiagat, Le Guilvinec - Extrait d'une peinture à l'huile sur toile Galerie Henri Le Goff

Chalutiers en carénage au chantier naval de Treffiagat Lechiagat, port du Guilvinec - Peinture marine Henri Le Goff

Chalutiers en carénage au chantier naval de Treffiagat Lechiagat, port du Guilvinec - Peinture marine Henri Le Goff

Partager cet article

Repost 0
Published by Henri Le Goff - dans Finistère Marine de pêche Ambiances portuaires
26 décembre 2015 6 26 /12 /décembre /2015 10:37
"Bara Zur" et "Kas Dei" chalutiers du Guilvinec - Peinture marine Henri Le Goff - Huile sur toile - 65 x 46 cm
"Bara Zur" et "Kas Dei" chalutiers du Guilvinec - Peinture marine Henri Le Goff - Huile sur toile - 65 x 46 cm

En cette période de fêtes de fin d’année où les repas de fêtes en famille et entre amis se succèdent pour vous j’espère, n’oublions pas que des marins téméraires bravent le mauvais temps pour dénicher les fins poissons, coquillages et crustacés qui remplissent nos assiettes et ravissent nos papilles !

Je prends du coup appui sur cette peinture de « Bara Zur » et Kas Dei », deux chalutiers du Guilvinec, aux couleurs vives et gaies que l’on aime tant, pour vous souhaiter de joyeuses fêtes de fin d’année.

Pour la petite histoire, «Bara Zur» (« pain assuré » en Breton) est un chalutier de la société de pêche « Armement Bigouden » du Guilvinec.

Il fait partie de la lignée portant le patronyme « Bara », qui signifie « pain » en Breton et l’on comprendra pourquoi un tel nom pour un navire de pêche, lorsque l'on sait que le métier de marin pêcheur est sans doute l'un des plus durs et les plus risqués !

Les « Bara » sont des chalutiers conçus pour la pêche au large, et leur lignée compte au moins :

- Bara Brenn, « pain de son »

- Bara Lodenn, « pain partagé »

- Bara Gwiniz, « pain de froment »

- Bara Heiz, « pain d’orge »

- Bara Mann, « pain beurre »

- Bara Dous, « pain doux »

- Bara Bihan, « petit pain »

- Bara An Aod, « pain de la grève »

- Bara Ar Vro, « pain du pays »

- Bara An Ty, « pain de la maison »

- Bara Pemdez et Bara Pemdez II, « Pain quotidien »

- Bara Ar Vicher, « pain du métier »

- Bara Segal, « pain se seigle »

Bara Zur mesure 24 mètres de longueur et déplace 142 tonnes : des mensurations déjà honorables pour un navire de pêche… mais également bien modestes devant une mer formée !

Avec ses frères, Bara Zur porte la marque « Pêcheur responsable », établie par l’établissement national des produits de l’agriculture et de la mer « France Agri Mer », et qui leur attribue des pratiques respectueuses de la ressource, de l’environnement, des produits pêchés, ainsi que de la sécurité et des conditions de travail des équipages.

Pour ceux qui souhaitent se faire une idée de la vie à bord, vous pourrez trouver des vidéos et des reportages photo sur la page de l’Armement Bigouden, ou de très beaux clichés du photographe Raphaël Demaret "Marée à bord du chalutier Bara Zur".

"Bara Zur" chalutier de la lignée des "Bara" de la société "Armement Bigouden" du Guilvinec - Peinture Henri Le Goff - Huile sur toile - 65 x 46 cm (détail)

"Bara Zur" chalutier de la lignée des "Bara" de la société "Armement Bigouden" du Guilvinec - Peinture Henri Le Goff - Huile sur toile - 65 x 46 cm (détail)

Partager cet article

Repost 0
Published by Henri Le Goff - dans Marine de pêche Actualités
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 19:49
peinture à l'huile sur toile du port de pêche de Brest, avec sa flotte de coquilliers et le monument américain ; cette tour rose en granit de Ploumanach, construite par les Américains sur le cours Dajot après la guerre 1914-1918, détruite pendant la guerre 1939-1945 puis reconstruite à l'identique et devenue symbole de la solidarité transatlantique durant les deux guerres mondiales.
peinture à l'huile sur toile du port de pêche de Brest, avec sa flotte de coquilliers et le monument américain ; cette tour rose en granit de Ploumanach, construite par les Américains sur le cours Dajot après la guerre 1914-1918, détruite pendant la guerre 1939-1945 puis reconstruite à l'identique et devenue symbole de la solidarité transatlantique durant les deux guerres mondiales.

En cette semaine riche en événements maritimes, avec l'arrivée des concurrents de la Route du Rhum, marquée par la victoire éclatante et le nouveau record de Loïc Peyron, je tenais juste à vous recommander le "Thalassa " de France 3 du vendredi 7 novembre dernier et consacré à Brest et sa rade.

De très belles images pour vous faire découvrir les multiples visages de Brest et sa rade dont l'émission rappelle qu'elle ne compte pas moins de 450 km de côtes !

Une émission qui rappelle le patrimoine maritime de la ville avec son château, son ancien arsenal de constructions navales, ses goélettes Recouvrance, Etoile et Belle Poule, l'histoire de ses explorateurs et de son conservatoire botanique, mais aussi les actuelles activités du port militaire, de réparation navale au port de commerce, de pêche à la coquille Saint-Jacques de la rade, des activités scientifiques avec le Technopole, Ifremer et Océanopolis..

Une émission qui met aussi un coup de projecteur sur ces hommes et femmes modestes et simples de l'arsenal, qui ont contribué aux grands succès de la construction navale française, les bâtiments de projection et de commandement type "Mistral" et le porte-avions "Charles de Gaulle" étant les derniers illustres représentants, avant que ne ferment les activités de construction neuve de DCNS jusque là présentes à Brest. Des hommes et femmes dont l'oeuvre de l'artiste brestois Paul Bloas est un hommage...

Ce qui souhaitent approfondir le sujet ou se remémorer de vieux souvenirs auront ainsi plaisir à lire l'abécédaire du parler de l'arsenal, "Y a skiff" aux éditions Dialogues, de Gérard Cabon, interviewé dans l'émission, et illustré par Nono.

Vous avez encore quelques jours pour visionner l'émission sur pluzz, le site de replay de France Télévision, en cliquant sur le lien suivant : Thalassa du 7 novembre 2014 - Brest,porte de l'Atlantique". Je vous la conseille !

Illustration : peinture à l'huile sur toile du port de pêche de Brest, avec sa flotte de coquilliers et le monument américain ; cette tour rose en granit de Ploumanach, construite par les Américains sur le cours Dajot après la guerre 1914-1918, détruite pendant la guerre 1939-1945 puis reconstruite à l'identique et devenue symbole de la solidarité transatlantique durant les deux guerres mondiales.

Vieux gréements en rade de Brest, détail du tableau "La belle Angèle aux tonnerres de Brest 2012" - Huile sur toile - 61 x 46 cm

Vieux gréements en rade de Brest, détail du tableau "La belle Angèle aux tonnerres de Brest 2012" - Huile sur toile - 61 x 46 cm

Partager cet article

Repost 0
Published by Henri Le Goff - dans Actualités Finistère Marine de pêche

Derniers Articles En Cliquant Sur L'image De Pen Duick !

  • : Henri Le Goff - Artiste peintre - Peintre breton - Peintre de marines !
  • Henri Le Goff - Artiste peintre - Peintre breton - Peintre de marines !
  • : Galerie personnelle. Artiste peintre du Pays Bigouden et du milieu maritime, Henri Le Goff est un autodidacte. Expositions à divers salons, dont le Salon de la Marine à Paris, à côté des peintres officiels de la Marine.
  • Contact

Rechercher Dans La Galerie

Sites recommandés

Merci aux visiteurs de cette galerie de peintures marines !

Partager :