Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 avril 2015 6 25 /04 /avril /2015 10:23
La Recouvrance remet les voiles en baie de Douarnenez - Détail du tableau réalisé lors des derniers "Temps Fête" de Douarnenez, à l'été 2014 - Peinture à l'huile sur toile - 35 x 27 cm - Henri Le Goff
La Recouvrance remet les voiles en baie de Douarnenez - Détail du tableau réalisé lors des derniers "Temps Fête" de Douarnenez, à l'été 2014 - Peinture à l'huile sur toile - 35 x 27 cm - Henri Le Goff

Ne vous fiez pas aux apparences de cette peinture : sous son apparence ici tranquille sur ce tableau, La Recouvrance est un navire ardent et rapide ! Lors d’une promenade cette semaine, j’ai eu à nouveau le plaisir de l’apercevoir, en manœuvres devant la grande plage de Sainte Marine à Combrit.

Et aujourd’hui, quelques confrères de l’académie des arts et sciences de la mer se rencontrent à son bord, en réponse à une invitation de Raoul Le Lann, antiquaire de marine basé à Brest, mais je ne pourrai malheureusement pas être des leurs pour cette belle journée…

En pensant à la goélette La Recouvrance, et à l’heure ou les passionnés de voiliers classiques et vieux gréements ont été mis à l’honneur récemment avec le départ très médiatisé de l’Hermione pour son voyage vers les Etats Unis, je profite de l’occasion pour vous faire découvrir en quelque lignes et avec cette nouvelle peinture à l’huile marine, La Recouvrance et le travail des passionnés qui l’ont fait naître et la font vivre à force de passion.

La Recouvrance est une goélette à hunier, qui a été construite dans des délais assez courts, entre 1990 à 1992, pour pouvoir être présentée lors des fêtes maritimes de Brest 1992. Elle a été construite suivant les plans de goélettes avisos qui ont été utilisées jadis comme bâtiments militaires !

La Recouvrance, dont le nom a été emprunté à un quartier de Brest, est rapidement devenue un symbole de cette ville de Brest tournée vers la mer et qui revendique aujourd’hui l’appellation de « Brest Métropole Océane ».

Pour les amateurs, des sorties à la demi-journée ou à la journée sont organisées en rade de Brest pour vous faire découvrir ce beau voilier, la navigation traditionnelle à la voile, et la plus belle rade du monde... Plus de renseignements en cliquant sur le site officiel de La Recouvrance.

La Recouvrance, goélette devenue symbole de la ville de Brest - La Recouvrance remet les voiles en baie de Douarnenez lors des Temps Fête 2014 - Huile sur toile - 35 x 27 cm

La Recouvrance, goélette devenue symbole de la ville de Brest - La Recouvrance remet les voiles en baie de Douarnenez lors des Temps Fête 2014 - Huile sur toile - 35 x 27 cm

Partager cet article

Published by Henri Le Goff - dans Beaux voiliers Patrimoine maritime - Vieux gréements
4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 20:15
Peinture marine du Bora Bora toutes voiles dehors - Ma modeste contribution à l'opération de soutien à l'association "Les Matelots de la Vie" qui sera organisée prochainement !

Peinture marine du Bora Bora toutes voiles dehors - Ma modeste contribution à l'opération de soutien à l'association "Les Matelots de la Vie" qui sera organisée prochainement !

Bora Bora, le voilier de l'association Les Matelots de la Vie -  Peinture marine à l'huile sur toile 35 x 27 cm - Henri Le Goff
Bora Bora, le voilier de l'association Les Matelots de la Vie - Peinture marine à l'huile sur toile 35 x 27 cm - Henri Le Goff

A l'image de l’opération « Guy Cotten » réalisée en faveur de la SNSM, l’académie des arts et sciences de la mer organise cette année 2015 une opération de soutien à l'association "Les Matelots de la Vie".

Cette association permet à des enfants et adolescents victimes de maladies sévères, mais qui sont en cours de rémission ou guéris, d'embarquer à bord du Bora-Bora, ce magnifique voilier traditionnel de près de 30 mètres de long gréé en ketch aurique.

Plusieurs artistes de l’académie des arts et sciences de la mer ont réalisé chacun une œuvre sur le thème du Bora-Bora et des Matelots de la Vie, et l’ensemble des œuvres réalisées seront vendues à l’occasion d’une vente publique qui aura lieu en principe à partir du samedi 28 mars 2015 à Saint-Nazaire (44) en soirée (période à confirmer). L’intégralité du montant des ventes sera alors reversé à l’association « Les Matelots de la Vie ».

Parallèlement, l'académie des arts et sciences de la mer, aidée d'un sponsor, procédera à l'édition cartes postales reproduisant ces œuvres. Ces cartes postales seront également destinées à être vendues tout au long de l'année lors des escales de Bora-Bora et les bénéfices seront versées à l’association « Les Matelots de la Vie ».

Je profite de l’occasion pour vous faire partager une information dont j’ai pris connaissance récemment : dans le cadre des politiques ministérielles sur le mécénat, il y a possibilité pour les chefs d’entreprises et professions libérales, d’acheter une oeuvre d’art originale d’un artiste vivant et de déduire 100 % de son prix d’achat de leur résultat imposable – En effet, en application de l’article 238 bis AB du code général des impôts, les entreprises ou professions libérales qui acquièrent des œuvres originales d’artistes vivants et les inscrivent à un compte d’actif immobilisé peuvent déduire du résultat imposable (BIC, BNC ou BA) de l’exercice en cours et des quatre années suivantes, par fractions égales, une somme égale au prix d’acquisition, la déduction ainsi effectuée au titre de chaque exercice ne pouvant excéder la limite de 0,5 % du chiffre d’affaires. La seule obligation est alors d’exposer l’oeuvre pendant 5 ans dans un lieu accessible au public ou simplement aux salariés (hall d’accueil, salle de réunion, salle d’attente pour les médecins). (attention, ces dispositions ne s’appliquent pas aux particuliers).

Alors, peut-être une occasion de vous faire plaisir tout en faisant une bonne action avec le soutien de l’Etat, au profit de l’association « Les Matelots de la Vie ».

Plus de renseignements prochainement sur le site de l’académie des arts et sciences de la mer (qui a malheureusement subi une avarie récemment…)

A bientôt !

Vente caritative au profit de l'association Les Matelots de la Vie : à Saint Nazaire le samedi 28 mars 2015, sur une initiative de Pierre-Arnaud Lebonnois de Néhel, président de l'Académie des Arts et sciences de la mer !

Vente caritative au profit de l'association Les Matelots de la Vie : à Saint Nazaire le samedi 28 mars 2015, sur une initiative de Pierre-Arnaud Lebonnois de Néhel, président de l'Académie des Arts et sciences de la mer !

Cette année, l'Académie est fière de se mobiliser à nouveau pour une œuvre caritative. 18 de ses membres officiels (peintres, photographes, écrivains et conférenciers) ont accepté de réaliser une œuvre d'art originale ou d'offrir de leur temps au profit de l'Association «Matelots de la Vie».

Le 28 mars prochain à la Base Sous-Marine de SAINT-NAZAIRE, les œuvres ainsi réalisées seront vendues au profit de l'association.

Les œuvres originales spécialement réalisées et intégralement offertes pour cette vente caritative sont signées : Béatrice ALIAMUS - Henri BELBEOC'H - Robert BOSTON - Gaby BOURLIER - Maguy BOURZEIX - Jean BROUILLET - Daniel GIRAULT - Joris LE DAIN - Henri LE GOFF - Pierre-Arnaud LEBONNOIS de NEHEL - Christian LEROY - Gérard PETILLAT - Georges PONVIENNE - Patrick SAMSON - Katty SCHARWATT - Jean-François ZAPATA.

La vente aura lieu le samedi 28 mars 2015 à partir de 19h00 à SAINT-NAZAIRE, Salle Escal'Atlantic, Base Sous-Marine, Boulevard de la Légion d'Honneur.

A bientôt !

Partager cet article

Published by Henri Le Goff - dans Beaux voiliers Actualités
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 22:28
Lesconil, le sentier côtier et son amer remarquable près de l'ancien sémaphore - Huile sur toile - 61 x 46 cm - Collection particulière

Lesconil, le sentier côtier et son amer remarquable près de l'ancien sémaphore - Huile sur toile - 61 x 46 cm - Collection particulière

Meilleurs vœux pour la nouvelle année 2015 !

Je souhaite qu’elle vous apporte santé, bonheur et sérénité. Et que de solides amers vous guident et vous préservent des dangers qui parsèment nos routes de modestes humains.

La nuit ou par temps de brouillard ou de brume, les phares et balises sont des garde-fous qui signalent au marin les dangers et le guident dans des eaux sûres, écartant de lui le risque d’un naufrage par une collision avec la côte ou un haut fond.

De jour et par temps clair, les amers remarquables complètent ce travail de sécurisation des côtes en aidant le navigateur à « faire le point » sur sa carte marine, indispensable pour une navigation en sécurité. En effet, les amers sont des constructions qui, se détachant singulièrement du trait de côte et de leur environnement, sont en général facilement reconnaissables pour le marin de passage. Pour cette raison, ces constructions remarquables, généralement élancées (phares, clochers, pignons d’habitations, pylônes, châteaux d’eaux…) sont signalées sur les cartes marines. En relevant avec son compas l’azimut de deux ou trois amers remarquables de la côte avoisinante et en les reportant sur sa carte de navigation, le marin en approche ou de passage, peut alors « faire le point » et tracer sa route dans des eaux sûres.

Pour vos traversées futures, laissez-vous guider par de vraies valeurs. Elles vous porteront et seront comme des amers qui vous préserveront des naufrages et vous mèneront à la réussite. Alors choisissez-les avec soin ! Le respect, l’ouverture d’esprit, l’empathie, sont déjà de solides amers ;-) ...

En illustration : au bout du sentier côtier, l’amer remarquable qui côtoie l’ancien sémaphore de Lesconil, aujourd’hui devenu lieu d’exposition pour artistes. Huile sur toile – 61 x 46 cm Peinture Henri Le Goff

Partager cet article

Published by Henri Le Goff - dans Actualités Finistère
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 21:24

 

 

J’ai déjà eu l’occasion dans un précédent article, de vous évoquer le site de La Torche, bien connu des amateurs de sports de glisse !

 

 

Avec cette nouvelle peinture de nos côtes, voici la petite plage de Pors Carn, qui trouve son lit tout juste au sud de la célèbre pointe de La Torche : dans la modeste anse, longue de huit à neuf cent mètres seulement, qui prolonge jusqu’à son extrémité finale le splendide cordon de sable et de galets de la baie d’Audierne, cette baie sauvage et ventée qui offre son flanc incurvé à la houle de l’Atlantique, de la Pointe du Raz jusqu’à la pointe de Penmarc’h.

 

 

Dans le site naturel de La Torche où, lors des tempêtes, les éléments se déchaînent en offrant aux badauds un spectacle souvent impressionnant, l’anse de Pors Carn offre en son extrémité sud, un modeste refuge pour quelques poignées d’embarcations.

 

Comme j’écrivais plus haut, la force des éléments ne dissuade en revanche pas les amateurs de sports de glisse et sur le site de la Torche, incluant la plage de Pors Carn un peu plus abritée et sans doute réservée aux débutants : surfs, fun boards, kite surfs et autres chars à voiles y colorent à l’envie les trois éléments que sont l’eau, le ciel et le sable !  Mais le fourmillement de ces activités ne doit pas faire oublier que ce site naturel, propriété du conservatoire du littoral et classé depuis le milieu des années soixante, est fragile et doit être respecté des promeneurs et passionnés de glisse qui ont la chance de le fréquenter !

 

En effet, les dunes peinent déjà à résister à l’assaut des tempêtes (le cordon dunaire de la plage de La Torche a ainsi reculé d’une vingtaine de mètres lors des dernières tempêtes de mars 2013 !), aussi est-il important que la fréquentation humaine n’accélère pas l’érosion. C’est la raison pour laquelle le conservatoire du littoral installa çà et là, dans les zones les plus fréquentées, des ganivelles destinées à délimiter les aires de circulation autorisées.

 

 

Ce tableau met en scène des dunes de la plage de Pors Carn, où l’on reconnaîtra l’anse de Pors Carn qui se prolonge dans son extrémité gauche, par les rocchers de la pointe de La Torche. On y reconnaîtra aussi quelques touffes d’oyats clairsemées qui résistent vaillamment aux assauts marins. En dépit des apparences, dans ce site naturel classé soumis aux rigueurs des éléments, la végétation comme la faune est bien plus riche qu’il n’y paraît.

 

Plus d’informations sur le site de la maison de la baie d’Audierne (commune de Treguennec).

 

Les dunes de Pors Carn sur le site naturel protégé de La Torche - Huile sur toile - 61 x 46 cm - Peinture Henri Le Goff

Les dunes de Pors Carn sur le site naturel protégé de La Torche - Huile sur toile - 61 x 46 cm - Peinture Henri Le Goff

Les dunes de Pors Carn (détail) - Huile sur toile - 61 x 46 cm - Peinture Henri Le Goff

Les dunes de Pors Carn (détail) - Huile sur toile - 61 x 46 cm - Peinture Henri Le Goff

Partager cet article

Published by Henri Le Goff - dans Finistère

Derniers Articles En Cliquant Sur L'image De Pen Duick !

  • : Henri Le Goff - Artiste peintre - Peintre breton - Peintre de marines !
  • Henri Le Goff - Artiste peintre - Peintre breton - Peintre de marines !
  • : Galerie personnelle. Artiste peintre du Pays Bigouden et du milieu maritime, Henri Le Goff est un autodidacte. Expositions à divers salons, dont le Salon de la Marine à Paris, à côté des prestigieux peintres officiels de la Marine.
  • Contact

Rechercher Dans La Galerie

Sites recommandés

Merci aux visiteurs de cette galerie de peintures marines !

Partager :